Sophieauquotidien

Un site utilisant unblog.fr

 

Salade de melon et mozzarella au basilic 17 août 2013

Classé dans : Miam Miam — sophieauquotidien @ 22 h 04 min

Ingrédients (4 Personnes) :

- 1 gros melon ou 2 petits

- 250 g de mozzarella

- 4 cuillères à soupe d’huile d’olive

- 2 citrons verts

- 1 bouquet de basilic frais

selpoivre du moulin

- quelques amandes effilées
Préparation de la recette : 

Couper la chair de melon en lamelles. Réserver dans un saladier.
Couper la Mozzarella en fines tranches.
Alterner sur chaque assiette, 2 lamelles de melon et 1 tranche de Mozzarella. Saler, poivrer.
Ciseler finement les feuilles de basilic, les mélanger avec l’huile d’olive et les citronspressés. Répartir sur les melons et la Mozzarella.
Servir à température ambiante.

Salade de melon et mozzarella au basilic dans Miam Miam c5971d82-c766-4ab5-a5ea-b3f7443093e1_tn-220x170

 

 

Gratin aux fraises et au melon

Classé dans : Miam Miam — sophieauquotidien @ 21 h 59 min

Ingrédients (4 Personnes) :

- 300 g de fraises

- 1 melon

- 2 jaunes d’oeuf

- 15 cl de crème fraîche épaisse

- 60 g de sucre en poudre

- 1 sachet de sucre vanillé

Gratin aux fraises et au melon dans Miam Miam 1f68bf95-e28c-4dfc-9bbf-50cde94a7e06_tn-220x1701

Préparation de la recette : 

Laver puis couper les fraises en 2. Peler, égrener et couper le melon en tranches de 1 à 2 cm d’épaisseur.
Préchauffer le gril du four.
Tapisser les fonds de petits moules ou petites cassolettes beurré(e)s allant au fouravec les fruits.
Fouetter les sucres avec les jaunes d’oeuf jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis incorporer la crème fraîche.
Lorsque le mélange est homogène, en napper les fruits.

Faire gratiner sous le grill du four et servir bien chaud.

 

 

 

 

Brochettes de parme et melon

Classé dans : Miam Miam — sophieauquotidien @ 21 h 54 min

Brochettes de parme et melon dans Miam Miam 18f1c96c-e287-47f3-aff7-377db9310470_tn-220x1701

Ingrédients (4/6)  :

2 melons

Jambon de parme ou coppa coupée en dés (de 1 cm)

Des feuilles de menthe

Préparation de la recette : 

A l’aide d’une cuillère, creusez le melon en petites boules
Composez vos brochettes avec les morceaux de melon, de menthe et de jambon
Servez très frais

 

 

 

 

Salade de haricots verts au basilic 14 août 2013

Classé dans : Miam Miam — sophieauquotidien @ 20 h 06 min

Pour 4 personnnes :

600 à 700 g de haricots verts extra-fins (équeutés)
120 g de tomates séchées (émincées dans la longueur)
2 cuillers à soupe de pignons de pin grillés
4 tranches fines de lard maigre frais
1 à 2 poignées de petite roquette
1 bouquet de basilic (ciselé)
1 gousse d’ail frais (hachée finement)
1 échalote (hachée finement)
2 cuillers à soupe d’huile d’olive
1 cuiller à soupe de vinaigre balsamique
Sel, poivre.

Salade de haricots verts au basilic dans Miam Miam dif10-04-salade-haricots-10949062vqjbp_2084-300x168

Faites cuire les haricots à l’anglaise (dans une eau salée en ébullition) jusqu’à ce qu’ils soient tendres, comptez 4 à 6 min de cuisson. Stoppez la cuisson sous un jet d’eau froide, puis égouttez-les.
Faites griller les tranches de lard jusqu’à ce qu’ils soient croustillants.
Rassemblez tous les ingrédients dans un saladier, sauf les pignons, le lard et les herbes. Mélangez délicatement en assaisonnant de sel, de poivre, d’huile et de vinaigre balsamique. Ajoutez sans mélanger les pignons de pin, le lard en morceaux et les herbes.
Au dernier moment, mélangez délicatement et dégustez à température ambiante.

 

 

Les astuces pour la confection des macarons 8 août 2013

Classé dans : Miam Miam — sophieauquotidien @ 20 h 49 min

Une fois vos coques prêtes, le travail n’est pas terminé. Je vous l’avais dit, les macarons c’est plutôt long à faire. Mieux vaut prévoir une après-midi entière ou quelques heures sur 2 jours séparés. Découvrez dans cet article quelques conseils pour bien confectionner vos macarons.

Vous avez réussi à obtenir de belles coques grâce à mes astuces pour la pâte à macarons et à mes conseils pour la cuisson ? Alors il ne vous reste plus qu’à en faire bon usage ! Sachez avant tout qu’il serait dommage que vos coques ne s’abiment ou que vos macarons semblent irréguliers alors que vous avez si bien travaillé. Voici donc ce que je fais :

  • Quand je sors mes macarons du four je les enlève directement de la plaque du four en faisant glisser ma plaque en silicone sur mon plan de travail humidifié. Il faut en effet stopper la cuisson pour que l’intérieur reste fondant. L’eau sur le plan de travail permet quant à elle de créer un peu de vapeur qui va aider les coques à se décoller.
  • J’attends toujours au moins ¼h avant de tenter de décoller les coques car une fois qu’elles sont cassées, il est trop tard !
  • Je fais 2 tas de coques : dans une assiette je mets les plus réussies : celles qui sont bien rondes et bien lisses et dans l’autre celles qui sont moins jolies et qui ont éventuellement craquées un peu. Pourquoi ? Et bien parce qu’au moment de la confection je prendrai une coque dans chaque assiette et mettrai la moins réussie face sur le dessous !
  • Quand j’assemble 2 coques j’essaye de mettre les plus grosses ensemble et les plus petites ensemble pour ne pas que les macarons aient des coques de taille différentes. Mais comme j’utilise des plaques avec des cercles pour le pochage je n’ai pas trop de soucis à ce niveau.
  • J’utilise des coques dont la couleur à un rapport avec la garniture. Avec les macarons, ça ne se fait pas vraiment de mettre une coque verte pour un macaron au chocolat ou encore une coque jaune pour un macaron à la framboise. Mais après, c’est vous qui voyez…

Bon vous avez compris comment optimiser au mieux l’utilisation de vos coques mais comment on confectionne les macarons ? Eh bien c’est plutôt simple : on prend une coque, on met une cuillère de ganache et on recouvre le tout d’une deuxième coque. Mes conseils pour vos ganaches :

  • Il est préférable de réaliser certaines ganaches la veille ou du moins plusieurs heures avant afin qu’elles puissent durcir. Si votre ganache est trop dure passez-là quelques secondes au micro-onde et garnissez les coques avec une poche à douille plutôt qu’avec une cuillère qui risquerait d’écraser ces dernières.
  • Si vous n’êtes pas très à l’aise avec les ganaches maisons vous pouvez très bien utiliser de la confiture, de la pâte à tartiner, etc. Faire des coques c’est bien assez long comme ça !
  • Si vos coques sont un peu dures préférez les confitures qui imbiberont légèrement le biscuit.
  • Vous pouvez goûter vos macarons tout de suite mais une nuit au frigo ne leur fera pas de mal, au contraire ! Pensez-seulement à bien laisser vos macarons à l’horizontale pour ne pas que la garniture ne coule.
Les astuces pour la confection des macarons dans Miam Miam astuces-reussir-macarons-garniture-652x290-300x133
 

 

Cheesecake au chocolat blanc et à la framboise

Classé dans : Miam Miam — sophieauquotidien @ 20 h 45 min

Cheesecake au chocolat blanc et à la framboise dans Miam Miam recette-cheesecake-chocolat-blanc-framboise-652x290-300x133

Originaire des États-Unis, et plus particulièrement de New-York, le cheesecake est un dessert frais et fondant préparé à partir de fromage et de biscuits. Ces dernières années, il est particulièrement à la mode et il n’est plus rare de le retrouver sur les cartes des restaurants. Mais entre un cheesecake décongelé et un cheesecake fait avec amour, la différence est palpable ! Ici, il s’agit de la véritable recette du cheesecake américain déclinée en version chocolat blanc pour plus de gourmandise !

Les ingrédients

Pour préparer un cheesecake à l’américaine, quelques ingrédients suffisent :

  • 400 g de fromage frais (du type Philadelphia)
  • 200 g de chocolat blanc à pâtisser
  • 3 œufs
  • 100 g de sucre
  • 50 g de beurre
  • 150 g de cookies (si vous en trouvez avec des framboises ou des cranberries c’est encore mieux !)
  • du coulis de framboise
  • quelques framboises pour la déco

La préparation

Les desserts Made in USA sont à la mode et vous avez de la chance, celui-ci est particulièrement simple à faire. En deux temps trois mouvements vous pouvez préparer un cheesecake new-yorkais digne de figurer sur la carte des restaurants américains. En effet, au niveau de la préparation, vous ne rencontrerez aucune difficulté (ne vous inquiétez pas, je vous réserve le plus dur pour la fin).

Dans un premier temps, il faut préparer le biscuit (et oui c’est lui qui se situe en dessous). Et avec les cookies tout devient très facile : il suffit de les écraser et de les mélanger avec le beurre fondu. Et voilà en quelques secondes vous avez le fond de votre cheesecake. Il ne vous reste plus qu’à bien tasser le tout dans votre moule et à mettre ce dernier dans le frigo.

Ensuite on va passer au plus intéressant : la préparation de l’appareil au fromage. Tout d’abord, faites fondre votre chocolat blanc. Si celui-ci ne devient pas lisse et onctueux, c’est parce que vous n’avez pas utilisé un chocolat blanc destiné à être cuisiné. Si cela n’est pas très important quand on travaille avec du chocolat noir, quand on a affaire à du chocolat blanc, mieux vaut prendre ses précautions. Pendant que votre chocolat fond doucement, fouettez un peu votre fromage frais pour qu’il s’assouplisse un peu et ajoutez-y les œufs en mélangeant entre chacun. Quand tout est homogène, vous pouvez rajouter le chocolat blanc fondu et le sucre. Goûtez, vous sentirez déjà le goût du cheesecake ! Mais pour autant, il va falloir vous retenir un peu car votre dessert new-yorkais sera encore meilleur une fois terminé ! Alors versez toute la pâte par dessus le biscuit.

La cuisson

Nous voilà arrivé à l’étape la plus délicate de la préparation du cheesecake. On ne peut pas dire qu’elle soit vraiment compliquée mais elle demande du temps et de la vigilance. Mettez votre cheesecake dans un four à 150°C préalablement préchauffé et laissez-le pendant 45 minutes. Si vous remarquez qu’il commence à trop dorer sur le dessus, vous pouvez stopper sa cuisson  un peu avant. Une fois la cheesecake au chocolat blanc cuit, surtout ne le sortez pas du four ! Laissez-le bien au chaud, porte fermée, jusqu’à qu’il refroidisse (cela peut prendre plusieurs heures). Ensuite, vous avez le droit de le mettre au frigo.

Vous risquez de bouder un peu mais il va falloir que vous laissiez votre cheesecake au chocolat blanc dans votre frigo pendant 48 heures avant de pouvoir le manger… Les plus gourmands se jettent dessus au bout d’une journée seulement. Ce n’est pas si grave mais ça vaut vraiment le coup d’attendre. Dans tous les cas, n’y touchez pas avant 24 heures. Pour ma part, je dévore mon cheesecake avec du coulis de framboise et des framboises fraîches.

 

 

Les astuces pour la cuisson des macarons

Classé dans : Miam Miam — sophieauquotidien @ 20 h 42 min

Trop durs, trop mous, trop gonflés, pas assez, pas vraiment lisses, craquelés… pfiou que de ratés quand on passe à la cuisson de ses coques de macarons. Et c’est tellement dommage d’arriver à un tel résultat quand on a passé autant de temps à tout préparer. Voici donc pour vous toutes mes astuces qui vous permettront de bien réussir la cuisson de vos macarons.

Les astuces pour la cuisson des macarons dans Miam Miam astuces-reussir-macarons-cuisson-652x2901-300x133

Une bonne cuisson de macarons, ça se prépare ! Il ne suffit pas de mettre la pâte sur une plaque et de mettre le tout au four. Non, les macarons ce n’est pas compliqué, il faut juste un peu de patience ! Alors avant même de penser à allumer votre four vous allez devoir suivre quelques étapes :

  • Quand vous pochez vos coques, c’est-à-dire quand vous faites vos petits cercles de pâte, préférez la poche à douille et essayez de faire des coques ayant toutes le même diamètre. Pour ma part je triche un peu car j’utilise des plaques en silicone possédant des petits cercles. Essayez et tout le monde croira qu’il s’agit demacarons industriels et que ce n’est vous qui avez fait ces coques régulières ! Par contre au goût là oui pas de doute, c’est du traditionnel !
  • Quand vous terminez de pocher une coque, arrêtez de presser sur la poche à douille et retirez-la par le côté tout en effleurant la pâte pour éviter d’avoir une pointe disgracieuse sur la coque (en plus, votre macaron sera bancal avec ça…).
  • Une fois votre plaque remplie tapotez par-dessous pour laisser s’échapper les bulles d’air et aplatir un peu les coques.
  • Enfin, laissez reposer vos coques à l’air libre pendant une heure pour que la pâte croûte légèrement.

Et maintenant, place à la cuisson ! Alors préchauffez votre four à 145°C et c’est parti. Quelques petites choses à savoir avant de vous lancer :

  • Les coques doivent rester au four environ 12 minutes.
  • Tous les fours ne chauffent pas de la même manière alors pour vous ce sera peut-être un peu différent. Encore une fois, il faut tester, tester et retester jusqu’à obtenir une cuisson idéale.
  • Les coques ne doivent pas dorer et ne pas craquer. Si c’est le cas, baissez un peu la température de votre four.
  • Pour une cuisson uniforme il est préférable de faire cuire 3 plaques de macarons en même temps dans le four.
  • C’est au moment de la cuisson que vous verrez si vous avez bien réussi votre préparation… suspens !

Enfin, il faut que vous sachiez que mon four ne possède pas de chaleur tournante, ce qui est normalement plus embêtant pour réussir les macarons. J’ai donc dû m’adapter. Si vous êtes aussi dans ce cas voici quelques conseils pour réussir la cuisson des macarons dans un four traditionnel :

  • On ne met pas 3 plaques en même temps, mais bien une seule plaque !
  • On laisse le four entrouvert pendant la cuisson en mettant une spatule en bois entre le four et la porte.

Et voilà, avec tout ça vous devriez réussir vos macarons, surtout si vous avez suivi mes conseils pour la préparation des coques. Il ne vous reste plus qu’à être vigilent pour la confection de vos macarons et vous pourrez régaler tous vos amis. Si vous préférez manger que préparer vous pouvez toujours faire suivre cet article à vos connaissances pour qu’ils vous préparent des macarons !

 

 

Les astuces pour la préparation de la pâte à macarons

Classé dans : Miam Miam — sophieauquotidien @ 20 h 35 min

Les astuces pour la préparation de la pâte à macarons dans Miam Miam astuces-reussir-macarons-preparation-652x290-300x133

Ce qui est le plus difficile quand on fait des macarons, c’est de réussir les coques, vous savez ces deux cercles qui entourent la ganache. Tout est une question de grammage et de gestes soignés. Avant de me lancer dans la réalisation de ce type de dessert je me suis bien renseignée et ai répertorié les conseils de plusieurs spécialistes dans le domaine comme la blogueuse Mercotte. Et du coup même mes premiers macarons étaient très bien réussis. Voici les astuces pour des macarons inratables que je vous conseille de suivre :

  • Mixez et tamisez votre tant pour tant (votre poudre d’amande et votre sucre glace qui sont présents en quantités égales) pour avoir des coques bien lisses.
  • Laisser vos blancs d’œufs 1 ou 2 jours au frigo avant de les monter en neige pour qu’ils se liquéfient.
  • Ne montez vos blancs qu’après avoir mis votre sirop de sucre sur le feu. Quand ce dernier atteint les 100°C (et oui il faut un thermomètre) augmentez la vitesse de votre batteur et quand il monte à 110°C retirez-le du feu et versez-le sur les blancs tout en les fouettant jusqu’à ce que votre meringue italienne ai tiédi.
  • Si vous utilisez des colorants, préférez ceux en poudre car les colorants liquides vont modifier la texture de la pâte. Cela peut paraître anodin mais je vous assure qu’un peu de liquide peut faire toute la différence !
  • Votre pâte d’amande (sucre glace + poudre d’amande + blancs d’œufs) doit être mélangée avec votre meringue avec une spatule en silicone qui est plus souple. Partez alors des bords et du fond pour revenir au centre : ce geste s’appelle le macaronage. Et c’est sur cette étape que tout repose car il faut bien macaronerpour que la pâte soit suffisamment lisse et que les coques ne craquent pas, mais pas trop au risque que les macarons ne montent pas et ne laissent pas apparaître une belle collerette. Si vous réussissez du premier coup, vous avez de la chance. Sinon il vous faudra plusieurs essais pour vous rendre compte de la texture idéale : pas trop épaisse et pas trop liquide…

Prochaines étapes dans la réussite de vos macarons : les astuces pour la cuisson des macarons et les astuces pour la confection des macarons. Et après toute cette lecture vous pourrez vous lancer dans l’une de mes recettes de macarons !

 

 

Sauces expresses pour accompagner les grillades 7 août 2013

Classé dans : Miam Miam — sophieauquotidien @ 16 h 42 min

Sauce pour viande blanche grillée :


1 cuiller à soupe de crème fraîche épaisse
1 cuiller à soupe de moutarde fine forte
1 citron vert (le jus et le zeste râpé)
1 cuiller à soupe d’estragon haché
2 pincées de sel  
2 pincées de poivre.

Mélangez tous les ingrédients au fouet, ajoutez le jus et le zeste du citron. Salez et poivrez, c’est prêt !

Sauce pour viande rouge grillée :


1 cuiller à soupe de moutarde forte
2 cuillers à soupe de ketchup
1 gousse d’ail (hachée finement)
1 cuiller à soupe d’oignon haché finement
2 cuillers à café de miel d’acacia
2 pincées de sel
2 à 3 pincées de piment de Cayenne 

Mélangez tous les ingrédients au fouet. Salez et poivrez, c’est prêt !

Sauce pour poisson grillé :


2 yaourts nature
1 petit-suisse
1 citron vert (le jus et zeste râpé)
1 cuiller à café de gingembre fraîchement haché
1 cuiller à soupe d’huile d’olive
1 bouquet de ciboulette (ciselée) 
4 à 6 feuilles de menthe fraîche (ciselées)
Sel, poivre.

Mélangez tous les ingrédients au fouet. Salez et poivrez, c’est prêt !

Sauces expresses pour accompagner les grillades dans Miam Miam dif07-03-sauce-pour-grillades-10946263iyqve_2084-300x168

 

 

Tomate farcie d’une salade de thon à l’épeautre 4 août 2013

Classé dans : Miam Miam — sophieauquotidien @ 17 h 21 min

4 personnes

4 grosses tomates bien rondes et de même calibre
1 grosse boite de thon à l’huile (égouttée, émietté)
80 g d’épeautre précuit
1 branche de céleri (coupée en petits morceaux)
1 petit concombre (coupé en petits morceaux)
1 petit oignon doux (blanc ou rouge, ciselé)
1 bouquet de ciboulette (ciselé)
1 bouquet de persil (ciselé)
2 cuillers à soupe de fromage blanc
1 cuiller à café de moutarde forte
Huile d’olive
Vinaigre de vin rouge
Sel, poivre.

Découpez un « chapeau » sur chacune des tomates. Évidez-les à l’aide d’une cuillerée. Salez-les généreusement et posez-les sur une grille afin qu’elles se vident un peu de leurs eaux.  Pendant ce temps, faites cuire l’épeautre 25 à 30 min comme du riz dans de l’eau bouillante salée ou à la vapeur. Laissez refroidir.

Rassemblez tous les ingrédients dans un saladier. Mélangez délicatement en assaisonnant de sel, de poivre, d’huile d’olive et de vinaigre. Garnissez les tomates de cette préparation, couvrez-les de leurs chapeaux. Servez.

Tomate farcie d'une salade de thon à l'épeautre dans Miam Miam dif06-25-tomate-farcie-10946261joqgm_2084-300x168

 

 

NB : L’épeautre (Triticum spelta), appelé aussi « blé des Gaulois », est une céréale proche du blé

 

12345...7
 
 

latribunedisularosa |
actreac |
dlphilippe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bersend
| leflansurlaberge
| ccomptadh